Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.
pict-7-2.jpg
 
Qu'est ce qu'un vélo à assistance électrique (VAE) ?

C’est un vélo qui comporte un moteur alimenté par une batterie rechargeable et qui aide le cycliste lors du pédalage. Il rend plus facile les démarrages, les cotes, les trajets avec du vent de face, le transport d’un enfant sur le porte bagage, etc…

L'objectif principal n'est pas de remplacer l'utilisateur mais de diminuer son effort de pédalage. Un vélo à assistance électrique ne peut pas aider au delà de 25km/h et la puissance de son moteur est limitée à 250W.

  

Quels sont les avantages d'un vélo électrique ?

Les avantages sont nombreux, mais tout dépend à quel mode de transport on le compare.

Par rapport à un vélo classique :

  • L’assistance vous permet de vous relancer rapidement, et vous retrouvez donc plus rapidement à 20km/h après chaque démarrage et cela sans forcer.
  • Les côtes deviennent tout de suite moins dures à monter et vous n’arrivez donc plus essoufflé en haut.
  • Lorsqu’il y a du vent de face, l’assistance vous sera très utile pour garder votre vitesse sans avoir à forcer physiquement.
  • L’assistance vous permet donc de vous rendre sur votre lieu de travail sans arriver en sueur.

 

Par rapport à un cyclomoteur, scooter ou une voiture :

  • Vous n’avez pas d’assurance spécifique à souscrire, pas de frais d’immatriculation, et surtout pas d’arrêt à la station-service.
  • Vous pouvez emprunter les pistes cyclables ou autres voies réservées au vélo et vous évitez donc les embouteillages
  • Le vélo à assistance électrique est un très bon moyen de faire une activité physique modérée chaque jour.
  • Le stationnement est largement facilité, vous ne perdez plus de temps à chercher une place et votre budget parking disparaît.

 

Par rapport aux transports en commun :

  • Vous ne subissez plus les affluences en heure de pointe ou les problèmes techniques. Le temps de votre trajet quotidien reste toujours le même.

 

A qui s'adresse le vélo électrique ?

Contrairement aux idées reçues, le vélo à assistance électrique ne s’adresse pas qu’à des personnes âgées ou ayant des difficultés physiques. Le vélo électrique s'adresse à tout le monde. En effet, il permet un usage varié comme par exemple d’être utilisé dans les situations suivantes :

  • Au travail, le V.A.E vous permet d’avoir une activité physique quotidienne tout en arrivant frais sur votre lieu de travail. De plus vous n’avez plus à vous soucier du trafic et du stationnement ou des perturbations dans les transports en commun, vous mettrez le même temps pour effectuer vos trajets quotidiens.
  • C’est le meilleur moyen pour faire les courses. Vous pouvez vous arrêter quand vous le souhaitez, sans contrainte de stationnement et repartir aussi vite. N’hésitez pas à charger votre vélo à l’avant et à l’arrière de tout ce dont vous avez envie, l’assistance électrique vous donnera un coup de pouce pour tout ramener à la maison sans vous fatiguer.
  • Avec le VAE les promenades sont plus longues et moins fatigantes. Vous pouvez suivre des groupes mieux entraînés que vous sans efforts et profiter de votre excursion avec vos amis, enfants, et petits enfants.
  • Encore lycéen ou étudiant, c’est une solution ludique pour aller en cours sans trop se fatiguer mais s’éveiller pour bien suivre les cours. En plus, le VAE peut remplacer un scooter cher à l’usage et surtout beaucoup plus dangereux.

 

Un vélo électrique pour faire du sport?

Cette question faisait sourire pas mal de monde il y a quelques années. Pourtant des VTT électriques haut de gamme font maintenant parties des modèles proposés. Ils sont destinés à un usage sportif en inventant une nouvelle discipline à mi-chemin entre le VTT et la moto enduro qui privilégie le pilotage à la condition physique.

 

Comment fonctionne le moteur d'un vélo à assistance électrique ?

Les moteurs ont tous la même fonctionnalité. Ils créent et transmettent l’assistance nécessaire pour avancer sur un vélo électrique. Ils se différencient par leur mécanique et leur mode de fonctionnement, mais également par la puissance qu’ils délivrent et la manière dont l’électronique gère tous ses paramètres.

 

De quoi est composé le moteur d’un vélo à assistance électrique ?

En fonction des formes qu’ils prennent – qu’ils soient dans le pédalier ou dans le moyeu – les moteurs n’ont pas tous la même architecture. Certains éléments impliqués dans la rétribution de l’assistance sont en revanche similaires, même si leurs formes diffèrent en fonction du design du moteur.

Le moteur est avant tout composé d’une partie électronique. Celle-ci contient l’ « intelligence » du vélo, le programme qui va prendre en compte les données envoyées par les différents capteurs disposés sur le vélo : Capteur de vitesse-Capteur de couple-Capteur de cadence-Ecran de contrôle / Commande déportée

L’autre partie du moteur est constituée des éléments qui vont mécaniquement retranscrire l’assistance.

Selon la forme du moteur, qu’il soit dans le moyeu de la roue ou dans le pédalier, les engrenages alimentés par l’électricité système actionneront l’axe de roue ou de pédalier, entraînant la dynamique du vélo par une poussée de la roue, ou une traction de la chaîne.

Tous les moteurs ne sont pas dotés des mêmes capteurs. Les capteurs et la carte mère sont les éléments qui vont déterminer la précision avec laquelle l’assistance va être rétribuée.

 

Comment les moteur redistribue-t-il l'assistance ?

Dans le cas d’un moteur pédalier, la couronne sur laquelle est positionnée la chaîne est entraînée par un axe central, actionné par des impulsions électriques issues du calcul des données recueillies par le moteur :

La vitesse de rotation du pédalier, la vitesse du vélo, la force développée par le cycliste, le mode d’assistance sélectionné par le cycliste sur l’écran de contrôle.

Dans le cas d’un moteur situé dans la roue, le moyeu dans lequel est situé le moteur va s’animer de poussées en fonction des informations qu’il aura recueillies :

La vitesse du vélo, l’action des pédales, le mode d’assistance choisi par le cycliste sur le sélecteur.

 

La puissance du moteur influe-t-elle sur a vitesse du vélo électrique ?

La puissance offerte par un VAE est toujours catégorisée comme « nominale », et il existe deux catégories de puissances : 250W et 350W. En réalité, les pics de puissance des moteurs montent bien au-dessus de ces seuils lors de l’accélération, mais sont ensuite ramenés à ce niveau à vitesse de croisière.

Les modèles disposant de moteur offrant une puissance de 250W sont catégorisés comme des vélos à assistance électrique. Leur vitesse maximale d’assistance est de 25 km/h.

Les véhicules équipés de moteur offrant une puissance de 350W sont quant à eux catégorisés comme des cyclomoteurs. Leur vitesse maximale d’assistance étant 45 km/h.

Ces cyclomoteurs sont donc régis par les règles et dispositions propres à ces catégories, et ne peuvent par exemple pas emprunter les pistes cyclables.

 

Les moteurs de vélo à assistance électrique sont-ils fiables ?

Le vélo électrique est un produit récent en France. Ce n’est pas le cas pour les pays d’Europe du Nord et pour l’Asie, où ils sont fabriqués et commercialisés par millions depuis de nombreuses années. 

Les vélos à assistance électrique que nous proposons sont conçus et assemblés en France par un fabricant qui a plus de 15 ans d’expérience. Chaque modèle a été conçu par leur bureau d’études, pensé et testé par des ingénieurs, passionnés par le produit. Les modèles présentés vous offrent donc les dernières innovations technologiques, tout en veillant à la fiabilité, et au meilleur rapport qualité/prix.   

   

Tour d’horizon des 6 pièces électroniques indispensables à un vélo à assistance électrique…

Les vélos électriques sont composés de 6 éléments électroniques qui assurent leur bon fonctionnement. Mais quelles sont les missions de chacun de ces composants et pourquoi sont-ils essentiels ?

  

Le contrôleur

Cette pièce est la pièce essentielle de votre vélo électrique, en comparaison à l’être humain, elle représente le cerveau de votre VAE. Le contrôleur d’un vélo électrique est relié à chacun des composants (Moteur, batterie, display et freins). C’est lui qui reçoit les informations concernant votre comportement (Allumage du display, pédalage…) et qui envoie les ordres nécessaires aux autres composants afin que votre VAE fonctionne.

 

Le capteur de pédalage

Ce capteur est situé au niveau du pédalier de votre vélo électrique (ou dans le moteur dans le cadre d’un moteur pédalier). C’est cet élément électronique qui reçoit l’information que vous utilisateur commencez à pédaler et qu’il est donc nécessaire de déclencher l’assistance électrique. Le capteur de pédalage peut avoir deux types de fonctionnement. La première méthode de fonctionnement déclenche l’assistance au bout d’un certain nombre de tours de pédalier. La deuxième méthode est un capteur de pédalage qui fonctionne comme un capteur de force. L’assistance se déclenchera à partir du moment où vous appuierez sur la pédale et non suite à un certain nombre de tours de pédaliers.

 

Les freins

Un élément essentiel pour votre sécurité ! La législation française veut qu’à l’activation des freins (avant ou arrière), l’assistance de votre vélo électrique se coupe. Le contrôleur reçoit donc l’information que vous avez activé une de vos deux poignées de freins et ce dernier renvoi le message au moteur qui se coupe automatiquement.

 

Le display

Les display sont les consoles de bord situés sur votre guidon, à LED ou LCD, ils peuvent en fonction de la marque de votre VAE vous indiquer plusieurs types d’informations. Les fonctions de bases des consoles LED sont l’allumage de votre vélo électrique, le niveau d’assistance (le niveau d’assistance est comme le système d’une boîte de vitesse pour une voiture. Plus le niveau d’assistance sélectionné sera élevé, plus votre batterie sera sollicitée en termes d’énergie) et le niveau de charge de votre batterie. Les display LCD indiquent des informations supplémentaires comme votre vitesse en temps réel, l’heure, votre cadence de pédalage… Les systèmes les plus perfectionnés peuvent même vous servir de GPS.

  

Le moteur

Les moteurs des VAE peuvent être situés dans la roue arrière, dans le pédalier ou dans la roue avant de votre VAE. Ils sont bien évidemment essentiels au fonctionnement de votre VAE puisque c’est le moteur qui vous permettra de profiter d’une puissance décuplée. La législation française indique que les moteurs montés sur un vélo à assistance électrique n’excèdent pas 250 Watts. 

   

La batterie

Source d’énergie de votre vélo électrique, votre VAE perd tout son intérêt sans elle. C’est votre batterie qui permet d’alimenter en énergie l’ensemble des composants de votre vélo électrique. Il faut donc penser à la charger régulièrement afin de ne pas tomber pas en panne lors de l’utilisation de son VAE. 

  

Si nous récapitulons, quelles sont les interactions de base engendrées par l’utilisation de son vélo électrique ?

1. Vous avez allumé votre batterie et vous vous asseyez sur votre selle

2. Vous appuyez sur le bouton On de votre VAE : Votre contrôleur reçoit l’ordre d’allumage et le transmet à la batterie. Cette dernière envoi de l’énergie à votre display et votre display s’allume.

3. Vous commencez à pédaler : Le capteur envoi le signal au contrôleur, ce dernier sollicite la batterie qui envoie de l’énergie au moteur. Le moteur se met en route. Une fois la vitesse maximale de 25 Km/h atteinte, votre moteur se coupe.

4. Un piéton traverse à un feu rouge : Vous sollicitez les freins de votre vélo électrique. L’information est envoyée au contrôleur qui spécifie à la batterie de ne plus transmettre d’énergie au moteur. En parallèle, le contrôleur indique également au moteur de votre VAE de se couper.

    

Paramètres

Menu